User:Gyo/Translating/LXDE (Français)

From ArchWiki
Jump to: navigation, search

Qu’est-ce que LXDE ?

LXDE est l’acronyme pour Lightweight X11 Desktop Environment (NdT : environnement bureautique léger pour X11). LX signifie aussi LinuX. Vous le trouverez différent des autres environnements bureautiques pour ce qui est de l’intégration discrète des composants qui peuvent être utilisés indépendamment et recquièrant que peu de dépendances.

Le but du projet LXDE est de fournir un environnement bureautique intuitif, léger et utile tout en demandant de faibles ressources système. Le développement se concentre sur l’usabilité, la réactivité et l’empreinte mémoire.


Pourquoi devrais-je utiliser LXDE ?

LXDE comporte un certain nombre d’avantages et d’excellentes fonctionnalités :

  • Légèreté, il fonctionne en utilisant une quantité raisonnable de mémoire (après que X11 et LXDE soient démarrés, la mémoire totale utilisée est d’environ 45 Mo sur des machines compatibles i386) ;
  • Rapidité, il tourne bien même sur de vieilles machines datant de 1999 (le matériel recquis par LXDE est similaire à Windows 98) ;
  • Esthétisme, utilisation de gtk+ 2 en tant qu’interface graphique polyglotte ;
  • Facile à uiliser, l’interface utilisateur est simple, intuitif et fonctionnel ;
  • Indépendance du bureau (oui ! Chaques composants peuvent être utilisés sans LXDE) ;
  • Respecteux des standards, il suit les spécifications de freedesktop.org ;
  • Convient pour les vieilles machines (tandis que LXDE lui-même requiert du matériel désuet, les autres applications X demandent davantage de ressources. Par exemple, Firefox et OpenOffice.org sont assez voraces pour ce qui est de la mémoire. Il est donc recommander d’avoir plus de 128 Mo de RAM).

Quels composants possède LXDE ?

  • PCManFM: un gestionnaire de fichiers qui fournit des icônes pour le bureau ;
  • LXPanel: une barre latérale (ou panneau) riche en fonctionnalités ;
  • LXSession: un gestionnaire de sessions respecteux des standards et permet l’extinction/redémarrage/suspend grâce à HAL et gdm (il y a quelques bugs dans lxsession concernant la gestion de sessions. lxsession-lite est une version de lxsession qui ne dispose pas de la gestion de sessions. La stabilité de lxsession-lite est meilleure que celle de lxsession, cependant, il ne peut pas sauvegarder et restaurer de sessions. Aussi, il est recommandé d’utiliser lxsession-lite jusqu’à ce que les problèmes avec lxsession soient réglés) ;
  • LXAppearance: LXAppearance est un nouveau gestionnaire de thèmes GTK+ avec beaucoup de fonctionnalités capable de changer le thème GTK+, le set d’icônes ainsi que les polices de caractère utilisés par les applications ;
  • Openbox: c’est un gestionnaire de fenêtre léger, respectueux des standards et hautement configurable (openbox n’est pas développé par le projet LXDE mais il est utilisé en tant que gestionnaire de fenêtre par défaut. Openbox peut être remplacé par n’importe quel gestionnaire de fenêtre comme icewm, fluxbox, metacity, pekwm, etc. ;
  • GPicView: un visualisateur d’image très simple, rapide et léger qui démarre immédiatement ;
  • Leafpad: un éditeur de texte léger et simple (il n’est pas développé par nous mais nous vous suggérons de l’utiliser comme éditeur de texte par défaut) ;
  • XArchiver: un gestionnaire d’archives léger, rapide et indépendant du bureau basé sur gtk+ (il n’est pas développé par le projet LXDE mais nous vous suggérons de l’utiliser comme gestionnaire d’archives par défaut) ;
  • LXNM (toujours en cours de développement) : un gestionnaire de réseau pour LXDE qui permet les connexions sans fil (seulement Linux).

Comment installer LXDE ?

LXDE est modulaire. Vous pouvez choisir des paquets listés ci-dessus, chacun de ces paquets peut être installé via Pacman (assurez-vous que les dépôts [extra] et [community] sont activés). Pour certains paquets comme LXNM, vous aurez besoin d’utiliser le dépôt AUR.

Le strict minimum des paquets à installer pour faire fonctionner LXDE sont : lxde-common, lxsession, openbox et desktop-file-utils. Le paquet openbox peut être remplacé par n’importe quel autre gestionnaire de fenêtres si vous le voulez.

Installer les paquets de base pour LXDE :

# pacman -Sy lxde gamin

Cela installera les paquets suivants :

# pacman -Sg lxde
lxde gpicview
lxde lxappearance
lxde lxde-common
lxde lxlauncher
lxde lxpanel
lxde lxrandr
lxde lxsession-lite
lxde lxtask
lxde lxterminal
lxde pcmanfm
gamin


Gamin est un système de surveillance de fichiers et de répertoires destiné à se substituer à FAM. À la différence que cela ne demande pas la mise en place d’un daemon qui tourne sur le système en tant que root. Gamin se lance à la demande en tant que utilisateurs généraux, ainsi il n’y a pas besoin de configuration manuelle. Ne l’ajoutez pas à la liste DAEMON de /etc/rc.conf.

Note: Gamin est en conflit avec fam, voudrez alors désinstaller fam si vous l’avez d’installé. Et il est généralement sans danger de supprimer fam une fois que le gamin est disponible (hum). Après avoir supprimé fam, n’oubliez pas de le retirer de la liste des DAEMON.

Cf : http://wiki.lxde.org/fr/ArchLinux

Les autres paquets que vous auriez envie d’avoir sont : leafpad, l’éditeur par défaut de LXDE et obconf, un outil pour changer le thème d’openbox.

Running LXDE

  1. Si vous utilisez des gestionnaires d’affichage comme GDM ou KDM, vous devrez être capable de sélectionner directement la session LXDE ;
  2. Si vous n’utilisez pas de gestionnaires d’affichage et que vous voulez lancer LXDE à partir de la console en utilisant startx ou xinit, ajoutez cette ligne à la fin de votre ~/.xinitrc :
exec startlxde

Si vous voulez lancer startx au démarrage sans intervention, jetez un coup d’œil à Start X at boot guide.

Conseils

Auto Mount

Si vous voulez que vos disques usb amovibles soient automatiquement montés par PCManFM, vous devrez installer HAL et ajouter le groupe hal aux utilisateurs. pmount est recquis pour monter les périphériques amovibles sans l’accès root.

Si votre disque amovible contient un système de fichier NTFS, vous devrez aussi installer NTFS-3G. En général, PCManFM fonctionne bien avec HAL. Actuellement, il y a un bogue qui affecte les utilisateurs de NTFS ; si vous ave des fichiers ou des dossiers sur le système de fichiers NTFS, les noms qui contiennent des caractères non latins (ex : caractères chinois), les fichiers ou dossiers peuvent disparaître en ouvrant (ou automontant) le volume NTFS. Cela peut arriver parce que l’assistant de montage de lxsession (ou de lxsession-lite) n’analyse pas correctement les politiques et les options locales. Voici un moyen de contourner ce problème :

1) Supprimer le fichier /sbin/mount.ntfs-3g qui est un lien symbolique :

rm /sbin/mount.ntfs-3g

2) Créer un nouveau fichier {Filename|/sbin/mount.ntfs-3g}} contenant un script bash :

#!/bin/bash
/bin/ntfs-3g $1 $2 -o locale=fr_FR.UTF-8

3) Rendez-le exécutable :

chmod +x /sbin/mount.ntfs-3g 

4) Ajoutez NoUpgrade = sbin/mount.ntfs-3g à pacman.conf sous la section [options]

Démarrage automatique de programmes

Le fichiers au niveau système qui concernent le démarrage de programme au lancement se trouve là : /etc/xdg/lxsession/LXDE/autostart. Si vous choisissez d’éditer le fichier autostart pour tous les utilisateurs il faut éditer ce fichier et ajouter le nom du ou des programmes que vous voulez qu’il lance au login.

Le fichier système autostart peut être supplanter par celui de l’utilisateur. Et si les fichiers utilisateurs existent dans ~/.config/lxsession, ceux se trouvant dans /etc/xdg/lxsession ne sont pas pris en compte.

Une autre manière de lancer des programmes au démarrage de la session est d’ajouter leur fichiers *.desktop respectifs dans ~/.config/autostart.

Configuration de l’applet horloge digitale

Vous pouvez trouver un manuel avec la liste complète des options (et les explications) ici

Ajout d’un lanceur avec lxpanel (application)

lxpanel arrive avec un lanceur par défaut et voici ce que vous avez besoin de faire pour pour ajouter de nouvelles applications :

  1. Assurez-vous que la barre de lancement est activée :
    1. cliquez droite sur le panneau ;
    2. sélectionnez « add/remove panel items » ;
    3. vérifiez que « application launch bar » s’y trouve (sinon, sélectionnez « add » et ajoutez-le) ;
  2. Cliquez droite n’importe où sur la barre de lancement ;
  3. Choisissez « application launche bar settings » ;
  4. Puis « add » ;
  5. Ensuite, le faire pointer sur un fichier .desktop de l’application que vous voulez ajouter (situé dans /usr/share/applications).

Ajout d’un lanceur avec lxpanel (emplacement)

Pour ajouter un lanceur vers un emplacement spécifique comme un disque dur ou un dossier, vous devrez créer un fichier .desktop et le sauvegarder dans /usr/share/applications. Vous pouvez ensuite l’ajouter de la même façon comme l’ajout d’une application dans un panneau.

Voici un fichier .desktop personnalisé (comme exemple), éditez les lignes « Exec » et « Icon » :

[Desktop Entry]
Version=1.0
Encoding=UTF-8
Name=media
Exec=pcmanfm /mnt/xbox (pour dire à pcmanfm d’ouvrir un emplacement spécifique — /mnt/xbox en l’occurrence)
Icon=xbmc.png (ça doit être le nom d’une icône se trouvant dans /usr/share/pixmaps)
Terminal=false
X-MultipleArgs=false
Type=Application
Categories=Application
StartupNotify=true

lxpanel Icons

Default icons used by lxpanel are stored in /usr/share/pixmaps and any custom icons you want lxpanel to use need to be saved there as well.

You can change default icons for applications by taking the following steps:

  1. Save the new icon to /usr/share/pixmaps
  2. Use a text editor to open the .desktop file of the program whose icon you want to change (.desktop files can be found in /usr/share/applications)
  3. Change
Icon=/default/icon/.png 

to

Icon=/name/of/new/icon/added/to/pixmaps/.png

Remplacer le gestionnaire de fenêtres

OpenBox, le gestionnaire de fenêtres par défaut de LXDE, peut facilement être remplacé par n’importe quel autre, comme fvwm, icewm, dwm, awesome, etc.

Le gestionnaire de fenêtres que vous voulez exécuter à la place se trouve dans se fichier :

/etc/xdg/lxsession/LXDE/default

Par example, un fichier /etc/xdg/lxsession/LXDE/default peut ressembler à ceci :

smproxy
openbox
lxpanel

smproxy est un programme fournit par xorg. Il permet la gestion de sessions pour les programmes qui ne connaissent pas le protocole X11R6 de gestion de sessions. Il est hautement recommandé d’inclure cette ligne pour votre bureau.

Arrêter et rebooter à partir de LXDE

Pour pouvoir arrêter, rebooter ou suspendre le système et ce à partir de lxde, assurez-vous que DBus et HAL tournent. Vous devez ensuite ajouter votre utilisateur au groupe power.

# gpasswd -a <NOM_UTILISATEUR> power

Si vous rencontrez encore des problèmes, ajouter entre les balises <config></config> du fichier /etc/PolicyKit/PolicyKit.conf les lignes suivantes :

<match action="org.freedesktop.hal.power-management.shutdown">
 <return result="yes"/>
</match>
<match action="org.freedesktop.hal.power-management.reboot">
 <return result="yes"/>
</match>

Redémarrez HAL et regardez, ça marche !

Utiliser des applications KDEmod3 sous LXDE

Comme les anciennes versions de KDEmod[-legacy] sont trouvent toujours dans /opt/kde/bin, les binaires ne sont pas automatiquement reconnues par LXDE. Pour les utiliser, vous pouvez soit editez votre PATH avec la commande suivante :

echo 'PATH=$PATH:/opt/kde/bin' >> /etc/rc.local

ou alors vous pouvez ajouter le script suivant dans /etc/profile.d :

#!/bin/sh
PATH=$PATH:/opt/kde/bin

Sauvegardez-le sous kde3path.sh et rendez-le exécutable :

chmod +x /etc/profile.d/kde3path.sh

Ressources externes