Dynamic Kernel Module Support (Français)

From ArchWiki
Jump to navigation Jump to search

Tango-preferences-desktop-locale.pngCet article ou section a besoin d'être traduit(e).Tango-preferences-desktop-locale.png

Notes: Cet article ne respecte pas la structure de sa version anglophone, merci de le réécrire en conséquence. Vous pouvez aussi ajouter à la version anglophone les informations à-jour et dignes d’intérêt qui ne seraient portées que par la version francophone. Voir Archwiki:Translation_Team_(Français) (Discuss in Talk:Dynamic Kernel Module Support (Français)#)

DKMS pour Dynamic Kernel Module Support fournit un framework afin de pouvoir (re)compiler un module lors de la mise à jour d'un noyau.

Besoin

dkms est utile dans le cas, où vous possédez un matériel nécessitant un module non fourni par le noyau et que ce dernier n'est pas fourni sous forme de paquet.

Note: Un exemple parmi d'autre : vous avez une carte réseau AR8161 qui demande le module alx. Ce dernier est disponible dans AUR sous le nom dkms-alxAUR[broken link: package not found] et nécessite dkms.

Installation

dkms est disponible dans les dépôts:

pacman -Syu dkms

Ceci dit, l'installer seul ne sert à rien, et les paquets en ayant besoin l'ont en dépendance.

Note: Il vous faut installer les en-têtes des noyaux pour lesquels vous voulez compiler les modules (linux-headers, linux-lts-headers, ...).

Configuration

Afin de recompiler automatiquement les différents modules après une mise à jour du noyau, activez le service dkms:

systemctl enable dkms

Utilisation

Si vous voulez forcer la compilation des modules sans attendre le redémarrage, vous pouvez lancer :

dkms autoinstall -k nouvelle_version_noyau

Ou encore, pour recompiler un module particulier pour un noyau spécifique :

dkms install -m alx -v 3.9 -k 3.0.80-1-lts
Astuce: Les modules sont censés se trouver dans /usr/src/<module>-<version>.