LXQt (Français)

From ArchWiki
État de la traduction: Cet article est la version francophone de LXQt. Date de la dernière traduction: 2022-01-25. Vous pouvez aider à synchroniser la traduction s'il y a eu des changements dans la version anglaise.

Début 2013, Hong Jen Yee "PCMan" a commencé à porter les composants de LXDE vers Qt. La première préversion de LXDE-Qt a été publiée le 3 juillet 2013. Le 21 juillet, il a été annoncé que Razor-qt (un bureau de conception similaire à LXDE) et LXDE fusionnaient.

Le résultat est LXQt, un bureau construit sur Qt qui utilise en partie des composants de Razor-qt et LXDE. Bien que le développement soit principalement axé sur LXQt, la version GTK 2 de LXDE sera également maintenue.

Installation

Tout d'abord, installez et configurez Xorg. Ensuite, installez le groupe lxqt et un thème d'icônes (par exemple, breeze-icons ou oxygen-icons).

Pour des fonctionnalités supplémentaires, vous pouvez installer les éléments suivants :

  • L'applet de Connman pour LXQt — Applet de ConnMan pour LXQt.
https://github.com/lxqt/lxqt-connman-applet || lxqt-connman-appletAUR
  • SDDM — Le gestionnaire d'affichage recommandé pour LXQt.
https://github.com/sddm/sddm || sddm
  • Un logiciel de verrouillage d'écran, si nécessaire. Par exemple, slock ou XScreenSaver. Les deux s'intègrent à bien LXQt, d'autres peuvent aussi être adaptés. Si vous voulez désactiver le verrouillage de l'écran lors de la suspension/veille, modifiez la case à cocher LXQt > Préférences > Paramètres de LXQt > Paramètres de session > Verrouiller l'écran avant la suspension/veille.
    Astuce: LXQt utilise xdg-screensaver de xdg-utils pour le verrouillage de l'écran qui ne fonctionne qu'avec XScreenSaver et xautolock dans la session LXQt. Vous pouvez l'utiliser seul ou avec un autre verrou d'écran. Par exemple, avec slock, vous pouvez suivre Slock#Lock on suspend ainsi qu'installer le patch xdg-utils-slockAUR pour obtenir le résultat attendues par LXQt.

Démarrer le bureau

Utilisation de xinit

Ajoutez la ligne suivante à Xinitrc :

~/.xinitrc
exec startlxqt

Connexion graphique

Choisissez LXQt Desktop dans le menu du gestionnaire d'affichage de votre choix.

Configuration

LXQt en général essaie de fournir des interfaces graphiques pour changer ses paramètres. Les fichiers de configuration se trouvent dans ~/.config/lxqt. Ce répertoire est initialisé automatiquement. La configuration par défaut pour les nouveaux utilisateurs se trouve dans /etc/xdg/lxqt.

Luminosité de l'écran

Depuis la version 0.14.1, LXQT utilise le contrôle du contraste de l'écran au lieu du contrôle de la luminosité de l'écran pour les raccourcis clavier de la luminosité de l'écran, vous pouvez changer la commande pour utiliser xbacklight à la place sous le centre de configuration LXQT > touches de raccourci

xbacklight -inc 10
xbacklight -dec 10

Si vous utilisez le pilote intel kernel modesetting, xbacklight ne fonctionnera pas, mais vous pouvez utiliser la commande suivante à la place

pkexec lxqt-backlight_backend --inc
pkexec lxqt-backlight_backend --dec

Vous devrez peut-être créer deux scripts pour l'augmentation et la diminution de la luminosité de l'écran et faire pointer le raccourci clavier vers le chemin des scripts pour que cela fonctionne.

Widgets du panneau

Si vous ne pouvez pas ajouter les widgets CPU et Statistiques système au panneau, assurez-vous que libstatgrab et libsysstat sont installés.

Utiliser un autre gestionnaire de fenêtres

Bien que Openbox soit le gestionnaire de fenêtres par défaut pour LXQt, vous pouvez spécifier un gestionnaire de fenêtres différent à utiliser avec LXQt via Session Settings, lxqt-config-session ; ou en éditant ~/.config/lxqt/session.conf. Modifiez la ligne suivante :

window_manager=openbox

en un gestionnaire de fenêtres de votre choix :

window_manager=votre_gestionnaire_de_fenêtres.

Démarrage automatique

Pour que les applications X démarrent à la connexion, cliquez sur le menu principal de LXQt > Préférences > Paramètres LXQt > Paramètres de session. On peut aussi le lancer avec :

$ lxqt-config-session

Dans cette fenêtre, cliquez sur AutoStart sur le côté gauche. Ici, vous pouvez ajouter une nouvelle application au démarrage automatique global (lancé dans toutes les sessions implémentant la spécification XDG Autostart) ou à votre démarrage automatique local (appelé LXQt Autostart) (Consultez le bug 746 lié à cette option). Pour chaque élément que vous ajoutez, lxqt-config-session créera une entrée de bureau (fichier .desktop) dans le répertoire XDG Autostart approprié.

La distinction entre "Global Autostart" et "LXQt Autostart" ne dépend pas du répertoire dans lequel se trouve le fichier .desktop correspondant, mais plutôt du paramètre OnlyShowIn. S'il est OnlyShowIn=true, il est considéré comme un "LXQt Autostart". En outre, si X-LXQt-Module=true, l'élément n'est pas affiché dans lxqt-config-session.

Variables d'environnement de configuration

Les variables d'environnement pour la session LXQt peuvent être définies dans les paramètres de la session.

Modification du menu de l'application

Il est possible de modifier les entrées du menu en éditant leurs fichiers .desktop stockés dans les fichiers /usr/share/applications/lxqt-*.desktop. Consultez Desktop entries.

Trucs et astuces

Compositeur d'écran

Vous pouvez ajouter un compositeur comme picom à démarrer automatiquement avec une commande comme la suivante

picom --vsync -r 12 --no-fading-openclose -b

Personnaliser Leave

On peut personnaliser les options disponibles sous Leave simplement en copiant le fichier du paquet fourni .desktop dans ~/.local/share/applications et en le modifiant pour qu'il contienne la directive NoDisplay=true. Référence : #876.

La liste complète des fichiers à envisager de masquer comprend :

lxqt-hibernate.desktop
lxqt-leave.desktop
lxqt-lockscreen.desktop
lxqt-logout.desktop
lxqt-reboot.desktop
lxqt-shutdown.desktop
lxqt-suspend.desktop

Exemple : supprimer l'option d'hibernation.

$ mkdir -p ~/.local/share/applications
$ sed '/OnlyShowIn/aNoDisplay=true' </usr/share/applications/lxqt-hibernate.desktop >~/.local/share/applications/lxqt-hibernate.desktop

Dépannage

Les icônes du bureau sont regroupées

Lorsque vous déplacez des icônes sur le bureau, il est possible de les placer un peu trop près les unes des autres, ce qui les relie. Si vous ne pouvez pas les séparer, arrêtez Desktop dans Session Settings, supprimez ~/.config/pcmanfm-qt/lxqt/desktop-items-0.conf et relancez Desktop.

Exécuter LXQT avec xrdp

Exécuter LXQT avec xrdp pour la connexion à distance a l'avantage d'être rapide et pratique, tout en minimisant la consommation de ressources sur le serveur. La mise en place de xrdp est plutôt facile, et nécessite seulement que l'utilisateur ajuste le fichier ~/.xinitrc. Puisque LXQT semble dépendre de certaines fonctionnalités du service DBUS, ce fichier devrait avoir la ligne suivante à la fin [1] :

exec dbus-run-session -- startlxqt

Consulter aussi