Keyboard shortcuts (Français)

From ArchWiki
Jump to navigation Jump to search

Tango-preferences-desktop-locale.pngCet article ou section a besoin d'être traduit(e).Tango-preferences-desktop-locale.png

Notes: Cet article a été créé lors de la migration du wiki fr pour acceuillir le contenu de la page «SysRq». Cet article necessite la traduction/création de la section «personnalisation» .Nophke (talk) 21:14, 14 June 2021 (UTC) (Discuss in Talk:Keyboard shortcuts (Français)#)

Cet article fournit une liste (méconnue) des raccourcis claviers par défaut et fournit des informations pour leur personnalisation.

Raccourcis standards

Kernel Sysrq

On pourrait traduire cela comme « Touches magiques pour requête système ». Il s'agit d'une combinaison de touches magiques à laquelle le noyau répondra toujours quel que soit l'état de la machine, hormis un kernel panic. (cf. sysrq, Kernel Documentation (en))

Support par le noyau

Le noyau fournit par le paquet linux, arrive avec les SysRq compilées.

Pour vérifier si votre noyau a été compilé avec l'option Magic SysRq:

zgrep CONFIG_MAGIC_SYSRQ /proc/config.gz

Si la sortie de cette commande est:

CONFIG_MAGIC_SYSRQ=y

l'option existe, sinon, vous êtes bon pour une recompilation du noyau en l'activant.

Activation

L'activation des touches SysRq est configurée par la valeur dans le fichier /proc/sys/kernel/sysrq, les plus importantes étant:

  • 0: désactivé
  • 1: activé

Une valeur supérieure à 1 correspond à un masque activant seulement certaines touches. (cf. #Liens[broken link: invalid section] pour plus d'infos)

Pour activer la prise en compte des Magic SysRq, en root:

echo 1 > /proc/sys/kernel/sysrq

ou bien:

sysctl -w kernel.sysrq=1

Pour rendre cette configuration permanente, créez un fichier /etc/sysctl.d/99-sysctl.conf et ajoutez-y:

kernel.sysrq = 1

ou passez un paramètre au noyau.

Utilisation

Sur un pc, il suffit d'appuyer sur ALT+SysRq+<touche>. La touche SysRq peut ne pas être affichée clairement, c'est souvent la touche Impr. écran. De même sur les portables, il se peut qu'on ait besoin d'appuyer sur la touche Fn en même temps[broken link: invalid section].

Liste de touches intéressantes (cf. #Liens[broken link: invalid section] pour plus d'infos):

Les combinaisons disponibles sont (recopié du Wiki Ubuntu):

Combinaison Effet Signification Activé par défaut Valeur
Alt SysRq 0-9 Détermine le niveau de log de la console non 2
Alt SysRq b Redémarre l'ordinateur reBoot oui 128
Alt SysRq c Redémarre via kexec pour faire un crashdump Crashdump non 8
Alt SysRq e Envoie un signal de terminaison (SIGTERM) à tous les processus (sauf init) tErm non 64
Alt SysRq f Tue le processus qui consomme le plus de mémoire (via oom-killer) non 64
Alt SysRq i Envoie un signal de fin (SIGKILL, plus ferme que SIGTERM) à tous les processus (sauf init) kIll non 64
Alt SysRq k Tue tous les processus de la console virtuelle courante. Key non 64
Alt SysRq l (L minuscule) Envoie un signal de fin (SIGKILL, plus ferme que SIGTERM) à tous les processus (même init) kilL non 64
Alt SysRq m Affiche le contenu actuel de la mémoire Memory non 8
Alt SysRq o Éteint le systeme via APM Out non 128
Alt SysRq p Affiche sur la console les registres et drapeaux actuels Print non 8
Alt SysRq r Bascule la gestion du clavier de mode brute (raw) à XLATE Raw non 4
Alt SysRq s Synchronise les disques (tente d'écrire toutes les données non sauvegardées) sync oui 16
Alt SysRq t Affiche une liste des taches et autres informations dans la console Task non 8
Alt SysRq u Remonte les disques en lecture seule Umount oui 32

Une utilisation courante des touches magiques est l’enchaînement suivant : Alt-SysRq-R E I S U B (on maintient les touches Alt-SysRq et on tape R puis E, I, S, U, enfin B)). Cet enchaînement permet de redémarrer proprement le système si celui-ci est bloqué. On peut remplacer le B par O pour arrêter le système.

Attention: les touches qui figurent dans le tableau ci-dessus ne valent que pour les claviers xxERTY. Le noyau interprète uniquement les codes renvoyés par ces touches sur ce type de clavier. Dans le cas où vous utiliseriez une autre disposition, il faudra faire la relation entre vos touches et le xxERTY.

Le contrôle des touches magiques se paramètre dans le fichier /etc/sysctl.d/10-magic-sysrq.conf.

Y ajouter la ligne kernel.sysrq=1 réactive toutes les touches magiques, les experts en sécurité informatiques n'aiment pas beaucoup mais c'est bien pratique.

Pour activer certaines touches seulement, il faut indiquer la somme des touches (cf. tableau du dessus, colonne valeur). La valeur par défaut est 176, c'est à dire 16 (S = sync) + 32 (U = remount read-only) + 128 (B = reboot).

Note: Sur certains claviers où la touche SysRq n'est disponible qu'en utilisant une touche de fonction (Fn). Il se peut que l'ordre dans lequel doivent être pressées les touches soit différent comme Alt-Fn-SysRq ou Fn-Alt-SysRq.

Console Linux

Voir Linux console#Keyboard shortcuts.

Xorg and Wayland

Keyboard Shortcut Description Notes
Ctrl+Alt+F1, F2, F3, ... Passer à la nième console virtuelle si cela ne fonctionne pas essayez Ctrl+Fn+Alt+F….
Shift+Insert
Mouse Button 2
Coller le texte du presse-papier PRIMARY buffer Par défaut, Qt se tourne vers CLIPBOARD au lieu de PRIMARY buffer avec Shift+Insert (voir par exemple [1]) et Ctrl+Shift+Insert renvoit le PRIMARY buffer.